Élections législat’Yves Quimper Finistère – Option Bretagne

Élections législat’Yves Quimper Finistère – Option Bretagne

La lettre de mission du député « option Bretagne »

Un député « option Bretagne » n’aura de cesse de se fixer « la Bretagne comme projet ». Au-delà des idéologies politiciennes (comme dans l’esprit du CELIB). Et de proposer, sur la base de ces principes, des actions concrètes (prises parmi les 21 axes), comme :

– L’emploi est évidemment la base de la présence, des échanges, de la vie sociale. Créer de l’emploi, c’est créer des entreprises. Il s’agit donc de mettre tout en œuvre pour favoriser la naissance, le développement et la transmission des entreprises. La Bretagne doit devenir la terre promise des entrepreneurs de demain.

– La constitution de fonds d’investissements pour la reprise des entreprises bretonnes industrielles. Ainsi que pour le foncier agricole afin de maintenir et de développer le tissu économique.
– Le contrôle et la régionalisation des fonds de formation professionnelle estimé à 1.2 Md€.
– La lutte contre le désert médical dans nos campagnes.
– Un véritable programme pour développer la langue bretonne et l’institutionnaliser.
– La recherche de l’autonomie énergétique dans le cadre de la transition énergétique.
– La satisfaction des besoins primaires notamment l’alimentaire par  le développement de l’agro-écologie paysanne.
– Le développement du micro crédit pour les TPE afin de pallier aux insuffisances bancaires.
– La généralisation des contrôles de tous les flux d’argent public. Quel qu’en soit le bénéficiaire, et par des audits externes.

L’urgence finistérienne.

Nous avons aussi dans notre Finistère à agir très rapidement contre le déclassement lié à l’aspiration de l’économie vers l’est de la Bretagne.
Car les candidats à la présidentielle ont été peu inspirés par le sujet. Trop parisiens et trop aisés probablement. Car 27% des Français ont le sentiment d’être loin de tout et ce pourcentage augmente pour la tranche des 18-24 ans à 32%. Le problème de la mobilité irradie la vie quotidienne du citoyen périphérique : coût du véhicule trop élevé, inexistence d’infrastructure accessible, éloignement des services publics. L’accès aux transports conditionne l’accès à l’emploi et à la vie sociale. La société civile finistérienne et  bretonne doit donc imposer son agenda au monde politique en demandant la mise en œuvre de progrès significatifs dans ce domaine

La Bretagne comme terre d’expérimentation.

Le décrochage des peuples, le rejet de la matière politique provient de l’éloignement géographique et social des sphères du pouvoir qui donne des mauvaises réponses à une véritable crise existentielle dans toute l’Europe. Nous proposons l’écoute, le soin et une véritable application du principe de subsidiarité qui permettra le retour de la confiance.
La Bretagne comme projet est la réécriture d’un projet de société avec un meilleur équilibre entre le domaine économique, culturel et  social. Une Bretagne toutes voiles dehors est une Bretagne à l’esprit large et ouverte sur les opportunités.
La Bretagne est aussi une terre de besogneux et de faiseux (pas toujours bien instruits semble t-il à la vue de certains cuistres !). Et nous devons faire des atouts de nos handicaps.

Nous le méritons et nous le ferons.

Nous voulons fonder avec vous une utopie heureuse pour la Bretagne. Il ne s’agit pas ici d’une douce rêverie, mais bien d’imaginer  de nouveaux espaces de création, d’applications concrètes qui féconderont tout le territoire, d’une ouverture de l’horizon. Inévitablement, il conviendra de reprendre possession d’espaces de décisions interdits aujourd’hui. Car cette autonomie de décision retrouvée permettra en responsabilité d’opérer des choix vitaux pour la Bretagne.

Quimper est « confluence »

Nous sommes convaincus que cette nouvelle offre va dans le sens de l’histoire : dans une Europe mieux organisée et responsabilisée démocratiquement, les entités régionales devront récupérer inéluctablement une part significative des pouvoirs de décision. La Bretagne sera présente au rendez-vous, elle doit l’être dés aujourd’hui. Quimper est aussi « Confluence » et il est totalement légitime que cet élan y prenne naissance ici dans notre capitale, grâce à vous.

Yves BRUN
Candidat OUI LA BRETAGNE aux élections législat’Yves sur la circonscription de Quimper.

Retrouvez-nous sur Facebook, Instagram et Twitter.
Retrouvez la première partie de cet article dans l’Édito.